Logo Hebdo des Notes

Abonné



Identifiants perdus ?
message

Union Nationale Culture et Bibliothèques Pour Tous
Union Nationale Culture
et Bibliothèques Pour Tous

18 bis rue Violet, 75015 Paris
Tel : 01 58 01 10 20
Fax : 01 58 01 10 21

> Analyses > Jeunesse > Romans > Juniors > Mon nom est zéro

Mon nom est zéro

Mon nom est zéro

Mon nom est zéro
Auteurs : BALLERINI Luigi
Trad. de l' italien par Stella Di Folco.
Lyon : Éditions Amaterra, 2020
297p.

ISBN : 978-2-3685-6213-0
13.90 € TTC

Mise en ligne le 14/01/2020
Une jeune femme médecin passe en voiture quand elle aperçoit un corps sur le trottoir enneigé. Elle s’arrête et découvre un adolescent inanimé, le transporte à l’hôpital où travaille son mari. D’où vient cet étrange inconnu en short et T-shirt au milieu de l’hiver ? Il fait partie de l’opération 2.0 et est surnommé Zéro. Dès sa naissance, il a été synthétisé pour répondre aux injonctions d’une voix féminine, Madar. Programmé pour un projet de guerre virtuelle, il est recherché par l’organisation. Le couple de médecins l’enlève et trouve abri dans un chalet de montagne.

 

 

La première partie du récit montre Zéro enfermé dans un univers connecté où il est entièrement sous contrôle. Il a poussé un jour une porte qui le propulse dans le monde réel et devient alors Michael. La comparaison entre les deux univers fait ressortir tout ce dont l’enfant a été privé, le contact physique, les émotions, les sensations et la beauté qu’offre la nature. Le récit de l’enlèvement et de la chasse menée par l’Organisation est conduit comme un thriller, au détriment d’une certaine crédibilité. Le héros, lui, est terriblement attachant de bout en bout. (A.M.-R. et A.T.)