Logo Hebdo des Notes

Abonné



Identifiants perdus ?
fille futur

Union Nationale Culture et Bibliothèques Pour Tous
Union Nationale Culture
et Bibliothèques Pour Tous

18 bis rue Violet, 75015 Paris
Tel : 01 58 01 10 20
Fax : 01 58 01 10 21

> Analyses > Adultes > Fiction > Romans étrangers > La femme qui avait perdu son âme

La femme qui avait perdu son âme

La femme qui avait perdu son âme

La femme qui avait perdu son âme
Auteurs : SHACOCHIS Bob
Trad. de l' américain par François Happe.
Paris : Gallmeister, 2017
868p. Collection : totem ; 89

ISBN : 978-2-35178-588-1
13.00 € TTC

Mise en ligne le 05/12/2017

Fille d’un diplomate agent secret américain, elle change souvent de prénom : Jackie, Renne, Dorothy ou Dottie. On la découvre photographe en Haïti, où la rumeur la dit assassinée. On la retrouve en Turquie où elle file le grand amour avec un étudiant musulman, puis victime d’une ancienne vengeance de son monstre de père et enfin agent double. N’est-ce pas ce monde fait de violences, de trahisons et de vies sacrifiées qui lui a fait perdre son âme ?

 

 

Déjà éditée en France en 2015, cette fresque est à la fois une saga familiale, un thriller, une analyse géopolitique de la deuxième moitié du XXe siècle, un roman d’amour et métaphysique. Bob Shacochis, finaliste du prix Pulitzer, alterne descriptions détaillées, parfois très rudes, fines analyses psychologiques et réflexions incisives sur la politique mondiale souterraine. Avec talent, il bouscule la chronologie et maintient le lecteur en haleine tout au long des 860 pages de ce labyrinthe où s’entrechoquent mensonges et vérités, cultures et religions différentes, et dont il ne faut pas perdre une ligne ! Comme à l’opéra, changements de décors, alternance de choeurs et de solistes : magistral et passionnant ! (L.D. et A.Le.)