Logo Hebdo des Notes

Abonné



Identifiants perdus ?
18-30

Union Nationale Culture et Bibliothèques Pour Tous
Union Nationale Culture
et Bibliothèques Pour Tous

18 bis rue Violet, 75015 Paris
Tel : 01 58 01 10 20
Fax : 01 58 01 10 21

> Analyses > Adultes > Fiction > Romans français > La Sonate à Bridgetower (Sonata Mulattica)

La Sonate à Bridgetower (Sonata Mulattica)

La Sonate à Bridgetower (Sonata Mulattica)

La Sonate à Bridgetower (Sonata Mulattica)
Arles : Actes Sud, 2017
336p. env.

ISBN : 978-2-330-07280-3
22.50 € TTC

Désigné livre du mois dans la revue Mars 2017

Mise en ligne le 17/01/2017

George Bridgetower est un violoniste prodige de neuf ans quand, en 1789, son père quitte l’Autriche pour le « produire » à Paris prenant modèle sur Leopold Mozart. Magnifique Noir, affranchi dès l’enfance par un planteur de la Barbade, ce personnage se fait passer pour un prince abyssin. Après un parcours hors norme à travers l’Europe, il est devenu, sous la houlette du prince Esterhazy, un fin connaisseur des manières aristocratiques autrichiennes. Son fils, jeune mulâtre « au visage couleur de miel », éblouit le Tout-Paris mélomane d’alors mais la Révolution les force à rejoindre Londres. Après bien des aléas, une protection princière permet à l’enfant, initialement formé par Kreutzer et Haydn, de développer ses dons puis de se défaire de l’emprise d’un père embarrassant. George se confronte ensuite à Vienne aux plus grands compositeurs et interprètes du moment. Et une rencontre exceptionnelle va sceller son destin…

 

 

Ce roman très étayé sur le plan historique et même illustré d’un portrait de George adolescent, fait entrer un virtuose atypique et quelque peu oublié dans la grande aventure de la musique classique. Il reconstitue également avec brio une époque charnière en Europe. L’accueil enthousiaste du petit métis dans les salons et salles de concert alors que l’esclavage sévit encore et les nombreuses protections dont il bénéficie sont la marque d’une société de privilèges mais traduisent aussi la profonde transformation des mentalités d’une intelligentzia bouillonnante, avec ses artistes, philosophes, et savants dont la présence et les propos émaillent le roman.

 

 

La simplicité de l’écriture et le rythme de la narration maintiennent de bout en bout l’intérêt malgré la complexité du récit, passant du parcours mouvementé d’un enfant célèbre à l’observation approfondie de son évolution tant psychologique que musicale. Une orchestration magistrale fait de ce roman une gageure : à la fois plaisir de lecture et parcours didactique. À savourer même par les non-mélomanes !. (A.Lec., A.-M.D. et C.G.)