Logo Hebdo des Notes

Abonné



Identifiants perdus ?
18-30

Union Nationale Culture et Bibliothèques Pour Tous
Union Nationale Culture
et Bibliothèques Pour Tous

18 bis rue Violet, 75015 Paris
Tel : 01 58 01 10 20
Fax : 01 58 01 10 21

> Analyses > Jeunesse > Romans > Juniors > Le monde selon Walden

Le monde selon Walden

Le monde selon Walden

Le monde selon Walden
Auteurs : BLANVILLAIN Luc
Paris : Scrineo, 2016
158p.

ISBN : 978-2-3674-0446-2
10.90 € TTC

Désigné livre du mois dans la revue Mars 2017

Mise en ligne le 20/12/2016

Walden est différent ! Il l’est depuis sa naissance, venu au monde, à l’étonnement de tous, dans un éclat de rire. Depuis, rien n’a changé : il élève en aquarium des axolotls ; il pratique le jukskei ; il va au collège en kilt ou avec un short tyrolien ; Zelda, son amie de toujours, participe de ses goûts insolites et les partage. Walden est heureux ! Ses professeurs s’y sont faits, ses congénères aussi, qu’il tient à distance quand il le faut… en entonnant un air d’opéra aux vertus paralysantes. Jusqu’au jour où la vidéo d’une de ces surprenantes séances de self-défense fait la une des réseaux sociaux, mille fois likée, tweetée, commentée : 8 millions de followers ! Qu’importe !, se dit-il. Pas si sûr….

Voilà une aventure menée bon train au rythme de péripéties délirantes liées aux mouvements d’une opinion versatile désormais entichée de Walden avec une dévotion écervelée. Ainsi de l’extravagante opération de sauvetage des renardeaux qui ont élu domicile au collège. Clin d’oeil aux adeptes de la cause animale, clin d’oeil au Petit Prince ou pure invention pour le plaisir, c’est le fil rouge d’une histoire qui se moque joyeusement de la vraisemblance et des poncifs !

Derrière la drôlerie des situations, source incontestable du plaisir de ce roman, les dilemmes auxquels fait face le héros donnent à réfléchir. Difficile d’être tranquillement soi-même quand les autres sont aussi peu tolérants que pétris de conformisme. Pire encore, quand leur perplexité stupide, leur agacement ou leur hostilité se muent en idolâtrie : effet toxique de la communication d’aujourd’hui ! Passée la brève euphorie de la notoriété et l’ivresse des pouvoirs qu’elle confère sur des Pécuchet de collège, le héros candide en découvre les dangers quand sortent du bois des manipulateurs prêts à l’exploiter. La critique cible parfaitement deux menaces au coeur de nos sociétés de masse : l’exclusion et la manipulation. Mais sans lourdeur ! Walden est un héros positif. Le regard interloqué qu’il pose sur monde et les initiatives cocasses qu’il prend attirent sourire et sympathie.

Dans la vie, l’humour sauve de tout, de la sottise, de la prétention, de la honte injuste de s’être fait avoir comme d’avoir fait fausse route ; il irrigue ce roman loufoque et intelligent. Un roman « vie quotidienne » pétillant d’imagination : on s’y régale sans réserve des outrances d’une histoire qui sonne vrai. Et de sa prose inventive, métissée, sans tabou, qui relève brillamment le défi de la réécriture de la langue parlée. (E.-E.H. et L.L.-D.)